dimanche 2 août 2009

Scène de crime
















4h37. Le service m'appelle, il y a eu un meurtre à la salle de bain. Je m'habille à la Dagobert et m'empare de mon matériel de police scientifique. L'inspecteur Patafix! est déjà sur les lieux, affairé aux constatations d'usage. Un mulot est étendu sur le flanc droit, victime de multiples morsures et contusions ayant conduit à la mort. Le labo nous dira ce qu'il en est. Je flashe et l'inspecteur décide de déplacer le corps. C'est pas normal tout ça, mais bon, je veux pas d'ennuis avec la hiérarchie, alors je bronche pas. Il sait ce qu'il fait, l'inspecteur, il a de la bouteille. Mais quand même, tracer le contour du macchabée après l'avoir déplacé, c'est pas normal. En attendant, pas la moindre piste ni le moindre indice autorisant une hypothèse sur l'identité du coupable... ni sur celle de la victime, le cadavre étant dépourvu d'une pièce officielle d'identité. Je sens qu'on va encore classer l'affaire...

6 commentaires:

cousin a dit…

Cher Cousin,

N' hésite pas à contacter le central du L.A.P.D au 00 1 877 LAPD 247 si besoin est !

Demande l' aide d' un certain lieutenant C. , bien connu dans la cité des anges , pour son vieil imper délavé , sa 403 cabrio pourrie , son cigare à moitié mâchouillé et son sens hors du commun de la déduction ...

tu vois qui je veux dire ?...

Patafix! a dit…

Mais?! Il ont le wifi dans les îles?

Non, je ne vois pas du tout! Cerrick ? Caigret? Cavarro? Curma? Carsky et Cutch?

judith a dit…

nan
faut appeler Gil Grissom, CSI Las Vegas ! c'est un cas pour lui !

Antoigne a dit…

Wiki vient de m'apprendre qu'il s'agit de la série Les Experts. Il a une vraie tête de crétin, ton Gilou !

judith a dit…

mais on voit bien qu'il y a eu violences : le tapis est tout bouchonné ! la victime s'est-elle débattue, cherchant à retarder son dernier souffle ? l'inspecteur adjoint Antoine C. a-t-il bien effectué les relevés d'usage ? Peut-être quelques cellules épitheliales autour ou sur le corps ? une autopsie a-t-elle été pratiquée ? elle pourrait nous apprendre avec précisions de quoi la victime est morte: les morsures, un écrasement thoracique, voire une hémorragie interne !
Quoiqu'il en soit, moi, je ne pourrais pas continuer à vivre dans une maison où il y a eu un meurtre ....

Antoigne a dit…

Le labo précise qu'il y a eu effectivement rixe ante-mortem. Pour le reste, les détails sont trop sordides pour être dévoilés publiquement (par respect pour la famille du mulot). Le permis d'inhumer à été délivré.

PS : je ne suis pas inspecteur -adjoint, mais "photographe légal".