mardi 2 décembre 2008

Bonne petite ménagère
















Il n'est pas d'activité plus distrayante que de changer un lit avec un chat dans la maison. Surtout s'il a des papattes cradoques d'avoir gambadé dans une campagne humide et sablonneuse. La bête attaque taies et draps, rampe comme une taupe, se tapit, se raidit et plonge comme un fauve sur une proie indolente.

Bien sûr, il serait facile de fermer la porte et de refuser l'accès de la piaule à notre panthère noire de poche, mais beaucoup moins de se rendre insensible aux miauleries et grattements de notre crapoton curieux et zélé, avide d'apporter son aide à cette tâche domestique d'importance.
Surtout, il ne serait plus loisible à la bestiole de s'alanguir en poses glamour de cover-girls éthérées, ni de s'étourdir du spectre aromatique d'un adoucissant à la lavande.

1 commentaire:

amélie a dit…

j'aimerais bien l'engager pour faire mon lit!!elle prend combien de l'heure?